Accueil

Contact et commentaires...

 

 

Conventions de parcours:

La circulation parmi les quatre carnets se fait via les vignettes numérotées en haut de page.

Le carnet un est scindé en deux parties, pour des raisons de longueur du texte.

Conventions de lecture:

Les dates sont inscrites en italique, chaque début de mois cité est en italique centré.

Les passages à la ligne du texte respectent ceux du texte manuscrit.

Les mots suivis  de (?) ou (...?...) sont l'objet d'un doute relatif à leur transcription ou à leur cohérence.

La ponctuation, intuitive ou non-conventionnelle a été respectée lors de la saisie.

 

 

 

 

 

 

 

 

          Faire cette guerre depuis la place d'un médecin militaire c'était la voir avec un angle particulièrement rare, qui, à lui seul justifie l'intérêt que l'on peut porter à ces quatre carnets que Marcel Bolotte tint durant les cinq lancinantes années que dura sa mobilisation. Être comptable, docteur ou rebouteux des corps démontés et déchirés que lui amenaient les batailles donne à ces notes factuelles, à ces impressions douloureuses, la couleur d'un rapport militaire circonstancié qu'auraient maculés le sang, la boue, les larmes, abandonné au fond d'une tranchée morbide, après la débâcle...

          Tous les sentiments qu'il dût éprouver, auxquels il faut ajouter celui si présent de l'ennui, mortel, tout le ressentiment contre le poids de la hiérarchie et l'incompétence du commandement, n'empêchèrent pas ce petit lieutenant de terminer sa carrière militaire et médicale avec le grade de général.

          Aussi, près d'une centaine d'années plus tard, l'objet de la transcription des carnets de Marcel Bolotte aura été le même que celui qui soutient celle des carnets d'Édouard Coeurdevey, celui de transcrire le cri ou le silence de ces mots vers une mémoire vivante, de réveiller ces faits et ces pensées du profond sommeil des millions d'hommes que cette guerre endormit trop tôt, avant qu'ils aient pu trouver, eux, un moyen de me transmettre leurs sourires et leurs rêves, à moi, si petit au monde...

          Rémy Cœurdevey, son petit-fils. Le 20 mars 2007.

         

 Marcel Bolotte (1917)A ces carnets s'ajoute la mise en ligne deMarcel Bolotte (1914) deux cent douze

photographies prises durant la période de la guerre (1916-1917) où Marcel Bolotte rejoint l'Armée d'Orient en Macédoine et régions limitrophes et qui constituent une illustration ethnographique rare.

Char macédonien    

   Carnet 1, Partie 1 - 6 août 1914 au 31 octobre 1914

 
 
Conditions d'utilisation:

La reproduction, représentation, adaptation, traduction et/ou transformation partielle ou intégrale, le transfert sur un autre site web de tout élément composant le site sont interdits sans accord préalable de l’auteur du site ou des ayants droit.
En conséquence, le non-respect de cette interdiction est illicite (article L 122-4). Toute reproduction ou utilisation, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.